Saisir votre code postal

Pour accéder à toutes les informations de la région de votre choix, nous vous invitons à renseigner le code postal dans le champ ci-après :

Vous pouvez à tout moment modifier manuellement votre région

Agrandir le texte Diminuer le texte Imprimere
Partager :

L’expert des jours fériés, c’est vous !

1er mai

1er mai, 8 mai, le jeudi de l’Ascension, le lundi de Pentecôte… En tant qu’employeur, quels sont vos droits et vos obligations ?

1717A l’exception du 1er mai, ordinairement chômé et payé, il vous appartient de prévoir au contrat, le travail ou le chômage des jours fériés. Il convient donc de toujours distinguer le 1er mai des autres jours fériés.

Le 1er mai : le jour férié spécifique chômé et payé
Le 1er mai tombe un jour habituellement travaillé par votre salarié ? Deux hypothèses :

  • votre salarié ne travaille pas ? Il sera rémunéré comme s’il avait travaillé
  • votre salarié travaille ? Sa rémunération sera majorée de 100%.

Les jours fériés ordinaires

On en comptabilise 10 :
1er janvier, lundi de Pâques, 8 mai,  jeudi de l’Ascension, lundi de Pentecôte, 14 juillet, 15 août, 1er novembre, 11 novembre, 25 décembre.

Certains jours fériés ordinaires tombent un jour habituellement travaillé par votre salarié ? Deux hypothèses également :

Votre salarié travaille les jours fériés ? Les heures effectuées pendant les jours fériés ordinaires seront rémunérés sans majoration, sauf clause contractuelle plus favorable.

Votre salarié ne travaille pas les jours fériés ? Sa rémunération sera maintenue dès lors que ce chômage sera de votre initiative et sous certaines conditions :

Pour les salariés du particulier employeur : s’il dispose de 3 mois d’ancienneté à votre domicile à la date du jour férié.

Pour les assistants maternels, trois conditions sont requises :

  • Avoir trois mois d’ancienneté.
  • Avoir habituellement travaillé le jour d‘accueil qui précède et le jour d’accueil suivant le jour férié.
  • Si votre salarié travaille 40 heures ou plus par semaine, avoir accompli 200 heures de travail au moins, au cours des 2 mois qui précèdent le jour férié (au prorata s’il travaille moins de 40 heures par semaine).

Bénéficiez d’un accompagnement à tous les moments clés de votre relation de travail (formules d’accompagnement de la FEPEM).
Plus d’informations au 0 825 07 64 64

Partager :

Les partenaires de Particulier Emploi