Saisir votre code postal

Pour accéder à toutes les informations de la région de votre choix, nous vous invitons à renseigner le code postal dans le champ ci-après :

Vous pouvez à tout moment modifier manuellement votre région

Agrandir le texte Diminuer le texte Imprimere
Partager :

Garde d’enfant : les cotisations sociales vont-elles réellement doubler ?

Depuis quelques jours les titres alarmistes se multiplient : les cotisations sociales prélevées par PAJEMPLOI aux parents employeurs de garde d’enfant vont doubler ! Particulier Emploi décrypte cette information pour vous.

De quoi parle-t-on quand on parle de cotisations sociales ?

Les parents employeurs de garde d’enfant le savent, déclarer leur salarié·e sur Pajemploi, c’est lui permettre d’avoir une protection sociale, comme tout autre salarié en France. Et ce système a un coût, qui est payé notamment par les cotisations sociales. Déclarer un·e salarié·e , en plus d’être en conformité avec la loi, c’est lui permettre de bénéficier d’une assurance maladie, assurance chômage, retraite…

Les cotisations sociales vont-elles doubler ?

Les montants des cotisations sont fixés par décret et peuvent évoluer (voir pour rappel notre article sur la suppression de la cotisation salariale chômage : https://particulieremploi.fr/quelques-euros-en-plus-sur-les-salaires/). Il n’y a pas de décret prévoyant un doublement du montant des cotisations, les cotisations sociales ne vont pas augmenter en mai 2019 !

Mais alors c’est quoi cette histoire ?

Fin mai 2019 pourtant, drôle de surprise sur le compte bancaire des parents employeurs : deux prélèvements de PAJEMPLOI !

Il s’agit en fait d’une des conséquences de l’évolution du Complément du Mode de Garde, aide financière versée aux parents employeurs (auparavant par les CAF, et dorénavant par PAJEMPLOI directement) et de la digitalisation des services de PAJEMPLOI. PAJEMPLOI va en effet modifier le calendrier des prélèvements, avec la mise en place d’un prélèvement contemporain de la déclaration là où il y avait avant mai 2019 deux mois de décalage.

L’ajustement va s’effectuer sur les mois de mai et juin 2019 : en mai 2019 seront prélevées les cotisations correspondant à la déclaration de mars 2019 (comme d’habitude), ainsi que les cotisations correspondant à la déclaration de mai 2019. Idem en juin 2019, avec les prélèvements des cotisations correspondant à la déclaration du mois d’avril 2019 et celles correspondant à la déclaration du mois de juin 2019.

Pajemploimai2019

Et après ? On va continuer à payer double ?

Ensuite, à partir de juillet 2019, retour à un seul prélèvement, en fin de mois directement après la déclaration du mois écoulé.

Et si j’ai un problème ?

Que je ne peux pas payer tout ça en une seule fois ? Une information sera faite courant mai, avec une adresse mail dédiée à ceux qui voudraient déclarer une difficulté à faire face à ces prélèvements.

Pour en savoir + : Rendez-vous sur le site de PAJEMPLOI

Une question ? Contactez nous au 09 72 72 72 76 (appel non surtaxé)

Partager :

Les partenaires de Particulier Emploi