Saisir votre code postal

Pour accéder à toutes les informations de la région de votre choix, nous vous invitons à renseigner le code postal dans le champ ci-après :

Vous pouvez à tout moment modifier manuellement votre région

Agrandir le texte Diminuer le texte Imprimere
Partager :

Cette année, l’horizon de l’emploi à domicile entre particuliers s’est éclairci… que faut-il retenir ?

building-joy-planning-plans-large

Pendant l’été, plusieurs faits marquants et avancées permettent de considérer que l’emploi à domicile va retrouver très rapidement des développements positifs, côté employeur et salarié. La preuve en 4 points.

  • +1,1% pour la première fois depuis 10 trimestres, des chiffres positifs !

Les chiffres du secteur de l’emploi à domicile pour le 1er trimestre publiés le 13 juillet dernier par l’ACOSS confirment un retour au vert du secteur.

Avec +1,1% de masse salariale et +0,5% du volume horaire déclaré au 1er trimestre 2016, le mouvement de reprise de l’emploi à domicile semble réellement amorcé !

 

Lire aussi > Acoss Stat n° 233 – Juillet 2016 Les particuliers employeurs au premier trimestre 2016

 

  • Un cadre juridique renforcé et intégré au code du travail

Les spécificités de l’employeur ou du salarié à domicile, ont été insérées dans la loi  Travail voté le 21 juillet. Cette loi consacre un espace juridique propre au statut de particulier employeur au sein du Code du travail (Article. L.7221-1, titre II du livre II de la septième partie du Code du travail).

 

Lire aussi > Article 93 – Loi 2016-1088 du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels

 

  • Déclarer son salarié à domicile … obligatoire et surtout plus économique !

La généralisation de la déduction forfaitaire à 2 euros en décembre 2015 pour tous les particuliers employeurs, a joué son rôle d’accélérateur pour inciter aux comportements vertueux.

Exemple ci-dessous : pour un salaire horaire net de 10 euros, versé par l’employeur. Le coût d’une heure déclarée pour l’employeur sera de 8,25 euros, après allègement de charges et réduction d’impôt.

coût d’une heure déclarée

  • Les perspectives pour l’avenir… croissance et emploi !

Dans les prochaines semaines, les discussions porteront sur la réforme du prélèvement à la source de l’impôt et l’élargissement du crédit d’impôt, pour l’emploi d’un salarié à domicile, aux ménages inactifs.

 

Lire aussi > Crédit, réduction d’impôts… de quelles aides fiscales puis-je bénéficier en tant que particulier employeur ?

Partager :

Les partenaires de Particulier Emploi