Saisir votre code postal

Pour accéder à toutes les informations de la région de votre choix, nous vous invitons à renseigner le code postal dans le champ ci-après :

Vous pouvez à tout moment modifier manuellement votre région

Agrandir le texte Diminuer le texte Imprimere
Partager :

Ce qui change en 2019 !

L’année 2019 arrive avec son lot de changements ! Hausse du SMIC, prélèvement à la source, retraite… A travers cet article, retrouvez l’ensemble des évolutions liées à l’emploi à domicile !

La nouvelle hausse du SMIC au 1er janvier 2019

Le salaire horaire minimum des salariés du particulier employeur est de 10.03€ BRUT, soit 7.79€ NET.

Le salaire horaire minimum des assistant.e.s maternel.le.s est de 2.82€ BRUT.

Plus d’informations

Le prélèvement à la source

Pour les particuliers employeurs et leurs salariés rémunérés par le biais du Cesu ou Pajemploi, le prélèvement sur les revenus salariés est reporté au 1er Janvier 2020.  Cependant, les pensions de retraite, les rentes éducation, les rentes d’invalidité ainsi que les indemnités journalières perçues en cas d’arrêt de travail seront impactées.

Plus d’informations

Les avantages fiscaux 

Dès janvier 2019, l’administration fiscale versera aux particuliers employeurs un acompte de 60% du montant du crédit d’impôt perçu en 2017. Puis en fonction des dépenses engagées en 2018, le solde sera versé à l’été 2019.

Pour les employeurs qui ont utilisé Pajemploi ou le Cesu pour la première fois à compter du 1er janvier 2018, ces dépenses feront l’objet d’un versement complet du crédit d’impôt à l’été 2019.

Plus d’informations

La retraite complémentaire 

  • Fusion des régimes de retraite complémentaire l’AGIRC – ARRCO : La fusion des régimes de retraite complémentaire, soit de l’AGIRC et de l’ARRCO a pour objectif de disposer d’un seul compte. Suite à la fusion, il n’y aura plus qu’un interlocuteur. Il n’y aura pas de changement pour les non-cadres, puisqu’un point AGIRC-ARRCO équivaut à un point ARRCO, tandis que les points acquis par les cadres seront convertis.

Plus d’informations

  • Dispositif de majoration/minoration temporaire : Les accords du 30 octobre 2015 relatif au régime complémentaire sur les coefficients de majoration et de minoration entrent en vigueur dès le 1er janvier 2019 ! Les salariés qui prendront leur retraite de base à taux plein en 2019 seront concernés par les nouvelles conditions de départ qui s’appliquent au régime complémentaire.

Plus d’informations 

La prime de pouvoir d’achat 

La FEPEM confirme que les particuliers employeurs qui le souhaitent et qui le peuvent sont bien concernés par les dispositifs annoncés récemment par le Président de la République.

Parmi les mesures prévues par cette loi, figure la possibilité pour les employeurs de verser à leur salarié une prime exceptionnelle de pouvoir d’achat. Cette prime est exonérée d’impôt sur le revenu pour le salarié et de cotisations et contributions sociales sous réserve que les conditions suivantes soient remplies. A ce jour, les dispositifs Cesu et Pajemploi ne permettent pas de déclarer cette prime en tant que telle.

Plus d’informations

La simplification des démarches

A la déclaration Cesu ou Pajemploi, salaires et cotisations seront débités simultanément par l’URSSAF qui se chargera de reverser le salaire à l’employé.

Ce nouveau dispositif sera proposé dès mars 2019 pour la rémunération des assistant.e.s maternel.le.s via le service Pajemploi et à partir de juin 2019 pour les salariés à domicile via le service CESU.

Mise en place de ce service soumise à l’accord de l’employeur et du salarié

Plus d’informations

 

Une question ? Contactez-nous au 09 72 72 72 76 (appel non surtaxé)

Partager :

Les partenaires de Particulier Emploi