Saisir votre code postal

Pour accéder à toutes les informations de la région de votre choix, nous vous invitons à renseigner le code postal dans le champ ci-après :

Vous pouvez à tout moment modifier manuellement votre région

Agrandir le texte Diminuer le texte Imprimere
Partager :

Aidant familial : quel statut et quelles aides ?

aidant-familial-la-postel

Vous recourez à un aidant familial : quelles sont les particularités de cette relation ?

En perte d’autonomie ou en situation de handicap, un proche de votre famille communément appelé « aidant familial », peut vous venir en aide de manière régulière et fréquente, pour accomplir tout ou partie des actes ou des activités de votre vie quotidienne.

Si vous percevez l’APA (allocation personnalisée d’autonomie), vous pouvez salarier votre aidant familial sauf s’il est votre conjoint, concubin ou partenaire de Pacs.

Une formation « Aidant familial auprès d’un parent âgé » peut être proposée à votre salarié.

Si vous percevez la PCH (prestation de compensation du handicap), vous ne pouvez salarier votre aidant que dans certaines conditions.

Si l’aidant est votre conjoint, concubin ou partenaire de Pacs et qu’il n’est pas votre salarié, il peut toutefois percevoir un dédommagement.

Que vous perceviez l’APA ou la PCH, lorsque vous salariez votre aidant familial, la relation de travail est soumise à la convention collective nationale des salariés du particulier employeur. Pour cet emploi, vous êtes exonéré des cotisations sociales patronales de Sécurité sociale sous certaines conditions.

Montant des indemnités, conditions pour salarier un proche aidant… Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez nos conseillers au 0 825 07 64 64 (0.15€TTC/MN) ou devenez membre de la FEPEM pour accéder à l’ensemble de nos documents pratiques et échanger en ligne avec nos webconseillers : « Les Essentiels du Particulier Employeur », 12€ … à vie !

Partager :

Les partenaires de Particulier Emploi