Agrandir le texte Diminuer le texte Imprimere
Partager :

Vacances de printemps : comment bien planifier les congés de votre salarié ?

Congés printemps

Avec les beaux jours et les vacances de printemps, vous vous demandez comment bien planifier les congés de votre salarié ?
Hélène, juriste à la FEPEM, vous propose un rappel des règles à connaître.

 

À quelle période votre salarié peut-il prendre ses congés ?

À partir du 1er mai de chaque année, votre salarié  doit prendre les congés payés qu’il a acquis entre le 1er juin de l’année précédente et le 31 mai de l’année en cours.

Entre le 1er mai et le 31 octobre, période dite « estivale », votre salarié doit pouvoir bénéficier de 12 jours ouvrables consécutifs minimum et de 24 jours ouvrables maximum de congés payés.

Qui fixe les dates de congés payés ?

Vous pouvez imposer les dates de congés payés à votre salarié sur sa période légale de prise, à condition de respecter un délai de prévenance de deux mois minimum.

Attention, si vous employez une assistante maternelle qui a plusieurs employeurs, les règles diffèrent :

  • Pour permettre à votre assistante maternelle de se reposer effectivement, vous devez essayer de  fixer les dates de congés payés d’un commun accord avec les autres employeurs et votre assistante maternelle, à compter du 1er janvier et au plus tard le 1er mars de chaque année ;
  • Si aucun accord n’est trouvé, votre assistante maternelle fixera elle-même, dans les mêmes délais, ses dates de congés (elle devra prendre 4 semaines en été et 1 semaine en hiver).

Vous avez des questions sur les congés payés ou sur le calcul de la rémunération et souhaitez une aide à la rédaction de votre contrat de travail ?

Bénéficiez d’un accompagnement à tous les moments clés de votre relation de travail (formules d’accompagnement de la FEPEM).

 

Partager :

Les partenaires de Particulier Emploi