Agrandir le texte Diminuer le texte Imprimere
Partager :

Congés payés : nos conseils pour réviser avant l’été !

Planning a trip to Europe. Young woman adventurous. Travel agency chooses the tour desk. Light sunny interior. Thirst for wanderings

Avec les beaux jours, il est temps de commencer à réfléchir aux congés payés de votre salarié. Comment sont calculés les congés payés ? Les salariés à temps partiel ont-ils les mêmes droits ? Voici nos conseils pour réviser avant l’été.

Combien de jours de congés votre salarié peut-il prendre ?

Votre salarié acquiert des congés dès son premier jour du travail.

Il acquiert 2.5 jours ouvrables par mois travaillé, qu’il travaille chez vous à temps partiel ou à temps complet. Cela représente 5 semaines de congés payés au maximum  (ou 30 jours ouvrables).

Qu’appelle-t-on « la période de référence » ?

Votre salarié à domicile ou votre assistante maternelle acquiert des congés payés du 1er juin de l’année précédente au 31 mai de l’année en cours. Cette période d’acquisition (appelée « période de référence ») est prévue par les conventions collectives et ne peut pas être modifiée.

Les arrêts de travail pour maladie ont-ils une incidence sur les congés ?

Certaines périodes d’absence n’ouvrent pas droit aux congés : l’arrêt maladie simple, les congés sans solde, les congés supplémentaires imposés par l’employeur et prévus précisément au contrat.

D’autres absences en revanche sont prises en compte pour le calcul des congés payés : le congé de maternité, les congés payés de l’année précédente, les congés pour évènement personnel, l’arrêt pour accident du travail ou maladie professionnelle.

 

Faire face à l’absence de votre salarié ou à un conflit ne doit pas troubler votre organisation. Prenez conseil et agissez !

Bénéficiez d’un accompagnement à tous les moments clés de votre relation de travail (formules d’accompagnement de la FEPEM).

Partager :

Les partenaires de Particulier Emploi